Xen vs. KVM: Comparaison Avis

Xen vs KVM Virtualization

Envisagez-vous de configurer un environnement de virtualisation et vous demandez quelle virtualisation utiliser – Xen ou KVM?

Sans entrer dans le débat Xen contre KVM, ce guide vous aidera à comprendre chaque système et à décider vous-même quelle virtualisation convient le mieux à votre besoin particulier en fonction des fonctionnalités que vous recherchiez dans votre implémentation.

Xen et KVM sont deux technologies de virtualisation à source ouverte. KVM, machine virtuelle basée sur le noyau, est une autre technologie de virtualisation. Il se compose de modules de noyau chargeables. À l’aide de KVM, vous pouvez exécuter plusieurs machines virtuelles sur le même système.

Xen est une conception de micro-noyau fournissant des services permettant à de nombreux systèmes d’exploitation de fonctionner sur le même matériel informatique.

Dans une comparaison entre Xen et KVM, Xen gagne pour six raisons impérieuses. Il s’agit de meilleures performances, prise en charge de la plate-forme, facilité de gestion, mise en œuvre, migration en direct et tests de performances.

Xen vs KVM: support de la plateforme

Xen prend actuellement en charge plusieurs environnements hôte et invité. Ceux-ci incluent UNIX, Linux, Windows et autres. KVM prend également en charge Linux, Windows, Solaris et autres. Ainsi, en ce qui concerne les systèmes logiciels qu’ils peuvent prendre en charge, ils sont similaires.

Mais pour le matériel, il y a une différence déterminante. KVM ne peut fonctionner que sur du matériel prenant en charge les extensions de virtualisation. Alors que Xen peut travailler sur des machines qui n’ont pas l’extension de virtualisation.

Xen vs KVM: Performance

Les performances élevées constituent un avantage supplémentaire dans la virtualisation. Dans la plupart des comparaisons de performances, Xen est considéré comme meilleur que KVM. Xen offre de meilleures performances de traitement par rapport à KVM.

Le KVM rencontre des problèmes lorsque plus de travail y est ajouté. Il a été prouvé qu’il plantait lorsqu’il tentait de prendre en charge plus de quatre invités. Bien que Xen puisse supporter une augmentation de plus de 30 charges de travail simultanées. C’est un écart énorme entre les deux, plaçant Xen au sommet.

Xen vs KVM: gérabilité

Des études affirment que la gestion est un facteur critique dans le choix d’une technologie de virtualisation. Parmi les deux, il a été démontré que Xen avait des écosystèmes tiers plus larges. Ces écosystèmes sont utilisés pour la sauvegarde, la gestion des magasins et la planification de la capacité. Ils peuvent également travailler dans l’automatisation des processus, la surveillance des performances et d’autres disciplines de gestion.

Xen vs KVM: migration en direct

La migration en direct est très importante lorsque les routines sont indispensables. Il est également important d’éviter les temps d’arrêt. Les temps d’arrêt doivent être évités car ils peuvent être coûteux dans certaines situations.

Xen, contrairement à KVM, prend en charge la migration en direct ininterrompue. Cela permet un équilibrage et une maintenance de routine pratiquement sans temps d’arrêt. Cela signifie que les utilisateurs ne seront pas interrompus pendant la maintenance planifiée. Ils peuvent même ne pas remarquer que quelque chose se passe.

Pour KVM, le temps d’arrêt est un problème essentiel auquel ils doivent faire face.

Xen vs KVM: Evolutivité

Avec la croissance de la technologie au fil des ans et l’achèvement entre Xen Vs KVM. De plus en plus de personnes entrent dans le domaine de la virtualisation. Donc, pour suivre les tendances à la hausse. Les plates-formes de virtualisation doivent veiller à pouvoir toutes les prendre en charge.

Xen utilise la virtualisation Para qui peut prendre en charge un maximum de 512 vCPU. Tandis que KVM utilise la virtualisation matérielle qui ne peut prendre en charge qu’un maximum de 128 vCPU.

Comme vous pouvez le constater, Xen convient mieux en matière d’évolutivité. Puisqu’il peut accueillir plus d’environnements virtuels que KVM. Malheureusement, sous Xen, chaque invité ne dispose que de 512 Mo de RAM, comparé à KVM avec 1 To de RAM par invité.

Xen vs KVM: Implémentation

La mise en œuvre est une chose importante à considérer. En effet, les utilisateurs doivent pouvoir utiliser la technologie fournie pour la virtualisation. Xen est géré et géré à un niveau inférieur.

Pour la création de nouvelles machines virtuelles, les invités ne partagent pas de blocs de mémoire. Ils ne partagent pas non plus les instructions du processeur, contrairement à KVM. Cela entraîne une perte de performance du côté de KVM. Les autres problèmes incluent la latence, la sécurité, l’évolutivité, l’isolement, etc. Ces problèmes n’existent pas dans les hyper-visières Xen.

Xen vs KVM: efficacité

La puissance de traitement et la mémoire sont deux ressources limitées dans un système informatique. Ils devraient être utilisés efficacement et non gaspillés.

Dans KVM, les invités partagent des blocs de mémoire, ce qui n’est pas une utilisation efficace de la mémoire. Cela conduit donc à l’isolation, à la latence et à une perte d’évolutivité.

Bien que Xen ne soit pas affecté par de tels problèmes. Le partage des instructions de la CPU et des blocs de mémoire ne pose pas de problème. En effet, Xen prend en charge la migration en direct. Cela lui permet d’effectuer une maintenance de routine avec peu ou pas de temps d’arrêt.

Xen vs KVM: Ressources

Des ressources pour chacune des technologies devraient être mises à disposition. Xen existe depuis plus longtemps que KVM. Il a des implémentations de Citrix, Novell, Oracle et Red Hat.

Il y a plus de personnes disponibles possédant des compétences dans Xen et plus faciles à obtenir une formation Xen. C’est très important. Étant donné que de nombreuses entreprises affirment qu’il leur manque des ressources et des compétences essentielles en virtualisation.

Les Simmilarites entre Xen

Jusqu’à présent, nous avons discuté de la manière dont Xen est meilleur que KVM. Mais nous devons nous rappeler qu’il existe quelques similitudes entre les deux. Ces similitudes sont les suivantes.

KVM et Xen ont tous deux besoin de la virtualisation assistée par matériel. Ceux-ci incluent un module différent pour chaque système d’exploitation. Comme Intel VT-x pour Intel et AMD-V pour AMD. Ces modules sont très importants. En effet, la virtualisation avec les plateformes indiquées n’est pas possible sans elles. Certaines technologies telles qu’OpenVZ n’ont pas besoin de tels modules.

Les deux plates-formes utiliseront des parties du logiciel de virtualisation qemu. Cela consiste à émuler le matériel réel des périphériques n’utilisant pas de pilotes PV.

Les deux sont des hyperviseurs open source fournis gratuitement. Tandis que d’autres hyperviseurs comme Hyper-V, fourni par Microsoft, ne sont pas gratuits.

À la fin…

Dans une analyse plus détaillée de Xen vs KVM, nous montrerions également ce qui suit:

Ce Xen bat KVM avec la prise en charge du réseau virtuel, la sécurité renforcée et la haute disponibilité. Il gagne également dans les domaines du support de stockage virtuel, de la gestion de l’alimentation, de la portabilité et bien d’autres.

Ceux-ci et ceux expliqués ci-dessus montrent en détail comment Xen est meilleur que KVM. Malgré ses échecs, KVM reste une plate-forme utile pour la virtualisation.